ABANDA EMINI MEDARD

Abanda Emini Médard, alis Aviateur

Médard Abanda Emini

Né en 1959 - décédé le 5 mai 2011
Chanteur, conteur, auteur compositeur
Genre musical: bikutsi, ekang, meringué

Discographie

  • A qui le tour
  • Les gallons des sorciers (2004),
  • Ma vie à moi

Surnommé Satan à ses débuts pour sa façon de danser, il aurait inventé le pas de danse pédalé qui a été popularisé plus tard par Zélé le Bombardier. Il est devenu célèbre pour ses titres "A qui le tour" et "Question de temps", ce dernier inspiré de l'émission radiophonique de Saint Lazarre Amougou sur CRTV FM 94. Il a perdu la vie dans un accident de la circulation sur la route de Mfou, une localité située à 15 km de Yaoundé.

ABANDA KYS KYS

Abanda Kys Kys

ABANDA KYS KYS

Né en 1954
Chanteur, conteur, auteur compositeur
Genre musical: bikutsi

Discographie

  • 1987 Me yo me ndem

ABENA ATANGANA

Abéna Atangana

Abéna Atangana


Musique
Abéna Atangana's Overview
Current •Réalisateur at Terres Battues

  • Management, conseil et Booking d'artistes et de musiciens
  • Production musiques hybrides
  • Evènementiel.

Contact Abéna for:
?career opportunities?consulting offers?new ventures?job inquiries?expertise requests?business deals?reference requests?getting back in touch
View Abéna Atangana's full profile to...•See who you and Abéna Atangana know in common
•Get introduced to Abéna Atangana
•Contact Abéna Atangana directly

AFO AKOM PRINCE

Afo Akom

AFO AKOM Prince

Nom de naissance : Martin Tubuo
Né en 1958
Chanteur et parolier
Genre musical: Variété

Discographie

  • 2000 Crying for salvation, We hate ourselves,
  • 2000 Our environment

Artiste d'expression anglaise, fils d'un artiste faisant dans le rythme "bottle dance", il a fait ses débuts en 1976. Surnommé Bobe Yerimah Afo Akom ou encore Le Roi de la forêt, il propose des textes à tendance écologique ou moralisateurs. Il est l'auteur de titres à succès comme " Jalousie ", " Femme rurale ". Il a reçu le prix de Meilleur artiste de musique traditionnelle aux Canal 2'or 2009.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Quotidien Muations / Mardi 28 septembre

Le chanteur se plaint de n'avoir pas encore perçu la prime financière promise lors de sa victoire aux Canal d'Or.

Depuis quelques temps, vous parcourrez les salles de rédaction et annoncez que vous portez plainte au ministère de la Culture. Pourquoi ?

  • J'avais reçu une enveloppe dans la salle le même jour et, j'étais convaincu que cette enveloppe portait le chèque d'un million que l'imprésario avait solennellement annoncé en salle. Et j'avais présenté l'enveloppe que je n'avais pas pris la peine d'ouvrir à toute la salle. Une fois dans ma chambre, j'ouvre l'enveloppe et je constate qu'à la place du chèque que je comptais trouver, il y a une lettre manuscrite dans laquelle on m'informait de ce que j'ai une prime d'un million de francs Cfa. Je retourne rapidement à Canal 2 et je m'approche des responsables qui me disent que la prime est offerte par le ministère de la Culture (Mincult). Ils m'ont demandé de me rapprocher des services du Mincult si je souhaitais avoir des explications.

.

Afo Akom

Que vous a-t-on dit au ministère de la Culture ?

  • Monsieur Lobé représentant du Mincult qui était à Douala m'avait promis que cet argent ma sera versé à Yaoundé. Quand je suis arrivé à Yaoundé, je suis allé au Mincult et on m'a fait comprendre que cet argent n'était pas encore débloqué. Ceci parce que le ministère attendait que l'équipe en charge de Canal 2 Or n'avait pas encore justifié les décharges de l'édition 2008-2009. Je ne m'oppose pas à cette justification parce que lorsqu'on accepte d'être sponsor d'une personne, on attend bien que cette personne justifie les dépenses. Mon souci est que je ne souhaite pas être pénalisé par cette justification. J'ai été publiquement primé. Mon épouse n'a pas voulu comprendre que je n'avais pas reçu cet argent. Elle avait vu à la télévision comment je soulevais l'enveloppe en pleine salle. Mes frères aussi se sont fâchés après moi car ils estiment que je ne leur ai rien donné.

Vous êtes-vous également rapproché de la chaîne de télévision Canal2?

  • Oui. Je suis retourné vers Canal 2. Ils ont constitué le dossier de décharge devant moi. Ce dossier était constitué des frais de location de la salle, des frais de billet d'avion, mais il n'y avait pas la décharge des artistes et pourtant, c'est cette dernière que le Ministère attend.

Qui accusez-vous entre Canal 2 et le Mincult ?

  • J'accuse le Mincult, parce qu'il a déclaré par voie médiatique que j'avais une prime d'un million. La promesse n'avait pas été faite dans un cadre particulier. Tous les téléspectateurs le savent. Pourquoi avoir fait cela si l'argent n'était pas encore débloqué?

Que comptez-vous faire du Mincult maintenant que vous n'avez pas reçu cet argent ?

  • J'ose croire qu'après toutes ces plaintes que je fais à travers les médias, le Mincult va réagir. Je vais poursuivre cette affaire en justice si d'ici la fin du mois en cours je n'ai pas cet argent. J'ai déjà engagé un Avocat. C'était la semaine dernière. Actuellement, il rédige une correspondance qu'il va adresser au ministère.

Propos recueillis par Josiane Afom (Stagiaire)

AFRI WANG

Afri Wang

AFRI, de son vrai nom Hubert de Pago WANG,
à passé son enfance au Cameroun où il a été bercé pas les rythmes makossa.

A l'age de 14 ans, AFRI débarque aux Etats-Unis ou il découvre l'univers Soul, RnB, Hiphop. Il s'inspire ainsi de plusieurs artistes qui sont passés maîtres dans ces domaines musicaux : Marvin Gaye, Ben Harper, R-Kelly, etc.
AFRI nous livre son premier opus plein d'espoir, avec une voix aussi mélodieuse que melancolique. Il nous demontre aussi tout son talent.

Camerfeeling est fier de vous présenter cet artiste camer qui, sans aucun doute fera parler de lui très bientôt.

Le 18 avril 2008, se tenait au CAPE (Centre d'accueil de la presse étrangère), à Paris, une conférence de presse donnée par Hongyi Wang. Aujourd'hui directeur adjoint au CIIS (China Institute of International Studies), il a été en poste à l'ambassade de Chine au Cameroun. L'orateur s'est exprimé sur la présence chinoise en Afrique. Très peu présents,nos confrères français ont manqué une occasion de s'informer.

Après l'affaire du Tibet, il fallait s'y attendre, Wang a d'abord décrit les pays occidentaux comme entachés du péché colonialiste. Par opposition, il a présenté la Chine sous les traits du désintéressement, animée selon lui par un élan fraternel à l'égard du continent africain.

Il fallait se retenir pour ne pas s'étrangler de rire. Pour Wang, l'installation d'entreprises chinoises en Afrique relève du domaine de la coopération. En revanche, ce qu'en Occident nous plaçons sous ce vocable coopération est réduit, émanant de Pékin, à presque rien.

Autre surprise, Wang avoue ne pas connaître le nombre d'expatriés chinois présents sur le territoire africain. « Même le ministre concerné ne pourrait pas vous répondre » affirme-t-il. Selon lui, la Chine n'a pas la capacité de comptabiliser ses ressortissants travaillant en Afrique par le biais de ses ambassades.

Pour justifier le volume important de Chinois travaillant sur le continent africain, Wang invoque la raison linguistique. Les chefs d'entreprises seraient réduits à importer de la main d'oeuvre chinoise en raison de leur ignorance des idiomes locaux.

Poussé sur ce sujet, il finit par admettre la méconnaissance des chiffres relevant aussi d'une approche culturelle spécifique. « Les Chinois préfèrent garder le silence pour gagner de l'argent ». Une leçon pour nous, Occidentaux.

Très révélateur de cette culture de discrétion, concernant les ventes de centrales nucléaires, à usage civil donc, Wang avoue ne pas pouvoir répondre car ces activités sont couvertes par le secret.

Il nous fait quand même une confidence : la Chine a mis sur pied un programme de trois ans de formation pour 15 000 Africains. Étudiant en anglais et en français, ils serviront d'intermédiaire entre la direction et leurs compatriotes, dans les entreprises chinoises installées en Afrique.

.

Reste un domaine de coopération dans lequel la Chine s'investit, reconnaît Wang, celui du militaire. Il existe des programmes de formation d'officiers africains sur le territoire chinois. Il finit aussi par admettre l'existence de sessions d'entraînement des troupes par l'armée chinoise en Afrique, dans des pays comme le Zimbabwe. Une référence peu flatteuse (1).

Avec fierté, Wang affirme la plupart des produits importés d'Afrique en Chine totalement détaxés. Il est vrai, il existe peu de risques de concurrence entre ces deux ensembles économiques.

Néanmoins, en dépit de l'amitié déclarée par les Chinois à l'égard des Africains, des tensions n'en existent pas moins entre eux. Présents dans la salle, des journalistes du continent noir s'en sont faits les dénonciateurs.

Ainsi, en Côte d'Ivoire, des incidents violents ont éclaté parce que la construction de la résidence d'un député étant confiée aux Chinois, ces derniers avaient importé la main-d'oeuvre de chez eux.

À Kinshasa, en République démocratique du Congo, la colère s'est exprimée en raison de l'expulsion manu militari des habitants d'un quartier destiné à l'installation de Chinois.

Enfin, au Sénégal, les marchands ambulants locaux sont entrés en conflits avec leurs concurrents arrivés de Chine. Interrogé sur les intentions de Pékin pour régler ces litiges, Wang a eu cette belle réponse : « Entre commerçants, c'est toujours la guerre ». Puis il se défaussa sur le gouvernement local pour régler les problèmes.

Du reste, partout en Afrique, les milieux commerçants se plaignent en raison des prix très peu élevés des produits chinois, qui ruinent ainsi les productions locales.
Nous avons aussi compris de beaux affrontements s'annonçant avec les entreprises occidentales.

Au Darfour (2), les Chinois contrôlent 35% de la production de pétrole. Comme nous l'avons déjà expliqué, ceci explique largement la mobilisation de certaines ONG en faveur de cette région du Soudan. L'humanitaire a toujours bon dos dans ce genre d'affaire.

Pour le Niger, Wang ne cachait pas sa déception. La France y est en effet parvenue à conserver l'exploitation des mines d'uranium convoitées par Pékin.

Quant au bois, une matière première abondante en Afrique et dont manque cruellement la Chine, Wang avouait : « C'est un secteur très fermé complètement aux mains des compagnies occidentales ». Pour combien de temps ?

En effet, la Chine manque de matières premières, en particulier énergétiques, et la densité de sa population atteint 137 habitants au km2. L'Afrique ne compte que 32 habitants au km2 et dispose de réserves considérarables en ressources minières et fossiles. La compétition, pour en prendre le contrôle ne fait que commencer.

AHANDA JEAN PHILIPPE

Ahanda Jean-Philippe

AHANDA Jean-Philippe

Alors que bon nombre de musiciens camerounais chantent le sexe, Jean-philippe Ahanda prend l'engagement de devenir le porte-parole du peuple dans ses productions.
Grâce aux instruments modernes et traditionnels, l'artiste a réussi à concocter un ensemble de mélodies tropicalisées sur fond de Bikut-si. Bikut-si engagé, Jean-philippe chante pour le peuple. Dans ses messages, il dénonce les misères et les souffrances de la population qui minent l'environnement socio-politique : chômage des jeunes diplômés, corruption du système judiciaire, mauvaise répartition des fruits de la croissance, écart entre les discours et les réalisations des politiques. "Il fallait renverser la tendance et dénoncer les maux qui minent notre société. L'artiste du troisième millénaire doit éduquer la masse, plutôt que de l'inciter à la débauche ".

AÏJO MAMADOU

Aï Jo Mamadou

AÏ JO MAMADOU

Nom de naissance :Martin Magloire Meva'a
Né le 28 juillet 1962
Auteur compositeur interprète
Genre musical: bikutsi

Discographie

  • 1995 Amour à 100%
  • 2000 5ème commandement
  • 2002 Souvenir
  • 2004 Allez vous en
  • 2006 Code pin
  • 2007 Action réaction
  • 2009 Etat d'urgence

Ancien spécialiste de boxe française, il est surnommé Le lion blanc pour son rapport avec cette couleur. Ses textes clairs et humoristiques ont fait son succès notamment avec la chanson " Levez les doigts ". Il a eu les meilleures ventes, les titres de chanson de l'année et de meilleur Artiste masculin aux Canal d'or 2007. La RTS l'a désigné Meilleur album 2009.

AK SANG GRAVE

Ak Sang Grave

AK SANG GRAVE
Groupe musical créé en 1996 (Hip Hop)
paroliers et compositeurs

Discographie

  • 2002 Yaoundé pour la planète
  • 2006 Du fond de l'Afrique
  • 2010 Au fond du cœur

Leurs atouts

Eboo, Dar-X et Reezbo proposent un rap vigoureux, mélange subtil et audacieux entre hip hop hard core et sonorités camerounaises.
Dar-X a quitté le groupe en 2008.

Distinctions **

Ils ont reçu le Canal d'or du meilleur groupe de rap 2006.

AKONO EMERY PATRICE

AKONO Emery Patrice

(nous envoyer photo svp)

Né en 1943
guitariste, auteur compositeur interprète
Genre musical: variété et folklore beti

Discographie

  • 1970 Kidi ya tenté


Ancien sociétaire d'Escalier Bar, il est l'un des principaux fondateurs du groupe Les Titans de Sangmelima avec Clément Ndo. Considéré comme un pionnier du bikutsi, il a enregistré les titres à succès " De Gaulle ", " Mado ", " Nkul Wa Lon ".

ALIANA ERIK

ALIANA Erik

Né en 1975
Auteur compositeur interprète
Genre musical: variété, world music

Discographie

  • 2006 Just Africa


Chantant dans la langue osananga parlée dans le Mbam et Kim (Centre), il a fondé le groupe Korongo jam en 1999. Il a été désigné révélation de la 2è édition des rencontres musicales de Yaoundé (REMY) en 2000 et lauréat en 2005 du prix Musique visa pour la création de l'agence française d'action artistique en 2005.

A

  • Aggee.X Nama'b
  • Akamb's
  • Achalle
  • Alain Gerard Eyoum
  • ALI BABA
  • Anathole Duro
  • André-Marie Tala
  • Angéa
  • Angélina Tézanou
  • Ange Bagnia
  • Ange Egogo
  • Angunda
  • Anicet Kana
  • Anne-Marie Nzie
  • Annie Anzouer
  • Anny Gold
  • Ama Pierrot
  • Amina
  • Ambroise Voundi
  • Arbogaste Mbella Ntoné
  • Ardo Dika
  • Armand Ntep
  • Armand Sabal Lecco
  • Asamor
  • Asta Ngo-Oum
  • Ateba
  • Aurélien Ebanda
  • Axel Mouna
  • Ayme Mamour